dermatology-1

La photothérapie : un traitement efficace contre l’acné

Acné, Dermatologie

Apparaît dans

Jan 22, 2021 | Acné, Dermatologie

L’acné ne touche pas que les adolescents, cette maladie de peau peut se poursuivre à l’âge adulte, spécifiquement chez les femmes de 25 à 45 ans. On estime qu’environ 22% des femmes adultes sont atteintes d’acné et environ 3% des hommes. Cela peut être ce que l’on appelle l’acné persistante : il ne cesse pas au passage de l’adolescence ou bien c’est une acné tardive qui apparait (ou revient) à l’âge adulte. Ceci est généralement lié à un trouble hormonal, ce qui peut expliquer que les femmes soient plus touchées (variations hormonales autour des menstruations, contraceptifs, grossesse etc). Les causes peuvent aussi être des sources de frustrations, de détresse ou d’anxiété, enfin ce peut être lié à une hygiène de vie peu saine (manque de sommeil, mauvaise alimentation, expositions à des produits chimiques ou à la pollution…). Enfin, chez l’adolescent, certaines acnés sont si sévères qu’elles nécessitent un traitement (environ 20% des cas).

Quelles que soient les raisons d’une acné, il est possible de traiter cette maladie grâce à la photobiomodulation afin d’éviter d’utiliser des médicaments aux effets secondaires parfois lourds, surtout pendant la grossesse, ou des hormones de synthèse.

L’acné, c’est quoi ?

Le terme scientifique est que c’est une affection des follicules pilo-sébacés. En termes moins savants, cela indique que certaines des cavités où poussent les poils sont bouchées par des cellules mortes ou du sébum : une substance qui sert à protéger notre peau des agressions extérieures, de l’assouplir et de la rendre plus imperméable. C’est l’excès de sébum qui peut poser des problèmes, mais nous en avons besoin d’une certaine quantité pour avoir une peau saine.

Ces follicules bouchés vont alors avoir tendance à s’infecter ou s’enflammer à cause de l’accumulation certaines bactéries naturellement présentes dans notre peau, ce qui va provoquer les boutons d’acné.

Traiter l’acné : médicaments ou traitement par la lumière ?

La méthode la plus souvent utilisée est l’ingestion de médicaments ou l’application de pommades pour traiter l’acné. Seulement, et contrairement à un traitement par photobiomodulation, ces médicaments ont parfois des effets secondaires désagréables : assèchement de la peau, dérèglement hormonal, irritations… la prise de certains antibiotiques spécifiques pour lutter contre la bactérie qui provoque l’infection va peu à peu pousser le corps à résister au médicament. Enfin, certains médicaments peuvent avoir des effets dévastateurs sur le fœtus lors de la grossesse.

Si heureusement, les effets secondaires ne touchent pas tout le monde ou en tout cas pas gravement, ils peuvent gêner suffisamment de personnes pour vouloir se tourner vers un traitement sans effet secondaire : la lumière.

Selon une étude de 2002 (https://www.jdsjournal.com/article/S0923-1811(02)00068-3/fulltext), l’utilisation de traitement de photobiomodulation deux fois par semaine a diminué les lésions d’acné de 64% et sur une période plus longue qu’après un traitement aux antibiotiques. L’utilisation de LED, qui vont envoyer une lumière froide (à la différence du laser) est de plus en plus utilisée dans le traitement de l’acné. Sans effets secondaires, indolore et aux résultats durables, la technique a séduit de plus en plus de dermatologues.

L’efficacité du traitement LED sur l’acné

Le principe est simple : projeter de la lumière à différentes longueurs d’onde vont avoir un effet direct sur les causes de l’acné : la lumière bleue va détruire les bactéries qui provoquent les inflammations, la lumière rouge va favoriser la circulation sanguine, stimuler le fibroblaste et la production de collagène afin d’accélérer et améliorer la cicatrisation. La combinaison des deux va diminuer la quantité de bactéries (P. acnes) et réduire la sécrétion de sébum pour en retrouver une quantité normale.

Les séances ont lieu au sein d’un cabinet de dermatologie et durent environ 15 minutes. On applique tout d’abord un gel sur les zones à traiter afin d’améliorer la pénétration de la lumière dans la peau. La lumière ne génère aucune chaleur, le traitement est complètement indolore ; il faut juste appliquer des lunettes de protection pour éviter d’abimer la rétine. Pas d’inquiétude, l’appareil ne génère pas de rayon ultra-violet qui pourrait abimer la peau.

La fréquence et le nombre de séances nécessaire devront être déterminés par votre dermatologue ; c’est un traitement médical qui nécessite le savoir-faire d’un médecin.

L’intérêt majeur de la lumière pour le traitement de l’acné est que c’est une méthode non invasive (aucune ingestion ou injection de produit, aucune opération), indolore et sans aucun effet secondaire. En plus de stopper l’apparition de nouveaux boutons, cela va aider la peau à cicatriser rapidement et efficacement des traces d’acné.

Comment faire traiter son acné grâce aux lumières LED ?

Il faut vous tourner vers un dermatologue équipé des machines nécessaires et formé à leur utilisation. Consultez notre annuaire pour trouver un tel praticien proche de chez vous. Certaines machines sont vendues dans le commerce pour se traiter soi-même, mais elles sont bien moins puissantes et efficaces que les machines professionnelles, de plus elles n’ont pas forcément toutes passé les certifications indispensables pour assurer votre sécurité. Votre santé n’a pas de prix, faites confiance à un médecin ; s’il juge que vous pouvez utiliser certaines machines du commerce pour accompagner son traitement, ce sera lui qui vous conseillera, mais les résultats de telles machines « grand public » sont souvent décevants.

Triwings utilisation traitement phototherapie visage LED

Traitement du visage par photothérapie avec le Triwings de la société française Biophoton

Revenir à l’article général sur la dermatologie

Sources :

Plus d’articles sur la photothérapie

Connexes